Le quotidien d’un musulman

Arabesque

A quoi ressemble la vie religieuse d’un musulman au quotidien ?

La vie d’un musulman tourne autour des prescriptions de Dieu. Le mot « islam » signifie en arabe « soumission ». Cette soumission se concrétise par le respect des prescriptions de Dieu qui se résument en 5 piliers.

  • La confession de foi (Chahada)

« J’atteste qu’il n’y a de dieu que Dieu, et que Mohammed est son prophète ». Par cette affirmation, ion proclame l’unicité de Dieu et l’apostolat de Mohammed. Il n’existe ni baptême, ni sacrement dans l’islam.

  • La prière, l’élément essentiel du culte musulman

Elle doit s’accomplir 5 fois par jour, précédée d’ablutions rituelles qui rappellent au musulman son statut de serviteur adorant. Le musulman est appelé à comparaître devant Dieu pour implorer son aide, lui manifester sa soumission et lui demander pardon pour toutes les fautes qu’il aurait commises. Elle doit se faire en direction de La Mecque et celle du vendredi a une dimension communautaire à la mosquée.

  • Le jeûne, le devoir religieux le plus cher au cœur de Dieu

Le musulman observe le jeûne du mois de Ramadan qui consiste à ne pas boire, ni manger, ni fumer, ni avoir de relations conjugales pendant tout le mois, du lever au coucher du soleil. Selon la tradition musulmane, c’est durant ce mois que Mohammed a reçu la révélation, le Coran. Tous les musulmans respectent ce jeûne à cause de leur foi, de leur crainte du jugement de Dieu et de leur espoir d’aller au paradis. C’est aussi le mois de la réconciliation familiale et sociale. La fin du Ramadan est saluée par l’une des deux principales fêtes musulmanes, l’Aïd, la fête de la rupture.

  • L’aumône légale (la Zakat)

C’est un acte communautaire qui vise à purifier les biens de ce monde en en restituant une partie à Dieu. L’aumône consiste à reverser 10% à l’état islamique qui, après avoir retenu une partie, va le distribuer aux pauvres, aux esclaves désireux de s’affranchir, aux endettés pour une cause pieuse, aux volontaires pour la guerre et aux voyageurs. Le musulman purifie ainsi son âme, expie ses péchés nés de l’égoïsme humain.

  • Le pèlerinage à La Mecque, obligatoire une fois dans la vie de chaque musulman(e)

Il dure environ deux semaines. Les pèlerins (plus de deux millions) y affluent, revêtent une tenue blanche, symbole de l’état de purification, visitent plusieurs lieux et pratiquent divers rites. Le pèlerinage se termine par une grande fête, celle du sacrifice, en commémoration du sacrifice qu’Abraham était prêt à offrir pour répondre à l’appel de Dieu.

Si vous souhaitez développer davantage le sujet, nous vous conseillons l’ouvrage « L’islam en 20 questions » de JC aux éditions Mennonites

Newsletter

Recevez les dernières nouvelles de Mena

Je souhaite recevoir les publications suivantes

arabesque