Les projets

de MENA

Arabesque

L’Eglise de Tunisie forme ses jeunes

17/11/2020

L’importance de la Formation

L’église en Afrique du Nord a besoin de nouveaux serviteurs bien formés sur le plan théologique afin qu’elle se développe aussi bien en qualité qu’en quantité.

Recommandé par son Église en Tunisie en vue d’un futur ministère en son sein, MENA soutient Gigi, d’origine congolaise. Depuis la Tunisie, il travaille actuellement les cours « Online«  de l’IBG (Institut Biblique de Genève) dans l’objectif de suivre en présentiel, à Genève, le cursus normal d’études l’an prochain, pour la rentrée de septembre 2021. Voici son témoignage :

Ma nouvelle vie

Elle a commencé en été 2010, alors que j’étais un jeune homme en manque d’identité. J’avais du mal à accepter que j’étais noir, je croyais que personne ne m’aimait. Après mon Bac en 2011, je suis arrivé en Tunisie pour les études et j’ai entendu pour la première fois l’Évangile de la Grâce. Ce message a profondément changé ma vie.

Je me suis ensuite engagé dans mon église et j’ai participé à trois reprises à des voyages missionnaires à court terme.

De là est venu mon désir de m’engager dans la Mission et au terme de mes études en 2018, j’ai commencé un stage pastoral dans l’objectif de me former pour servir le royaume de Dieu en Tunisie ou ailleurs en Afrique.

Un temps à part

J’envisage de poursuivre ce cours en ligne jusqu’en juin 2020 dans l’objectif de suivre une formation complète en présentiel dès la rentrée de septembre 2021 à l’Institut Biblique de Genève. Cette formation comprend une année en Suisse et 2 ans de stage en Tunisie. Mon église m’accompagne pour ce projet.

Les frais de scolarité s’élèvent à 10’000 Euros, somme que je dois trouver avant le mois de mars 2021 pour pouvoir m’inscrire.

A l’issue de cette formation, j’aimerais servir à long terme comme missionnaire en Afrique, principalement en Afrique du nord, notamment en travaillant avec des agriculteurs. Parallèlement, j’ai monté un projet, un site internet qui permettra aux agriculteurs de mieux vendre leurs productions.

Mon cœur brûle pour les peuples qui n’ont jamais entendu parler de Jésus. Ma vision pour l’avenir c’est de vivre auprès d’eux pour leur partager la Bonne Nouvelle et voir les tunisiens venir à Jésus.

Gigi (pseudonyme)

Abonnements

Recevez les dernières nouvelles de Mena

Je souhaite recevoir les publications suivantes

arabesque