Les projets

de MENA

Arabesque

Former des Africains pour l’Afrique

05/07/2019

C.O.M.A.F.  Cours d’Orientation Missionnel en Afrique Francophone

Formation de missionnaires africains par des enseignants africains pour la Mission, dans le contexte de la Francophonie africaine.

Suspendisse potenti.

Le C.O.M.A.F. (Cours d’Orientation Missionnel en Afrique Francophone) est initié par Connect-Missions (https://www.connect-missions.com/) et le R.E.M.E.E.F. (Réseau de missiologie évangélique pour l’Europe francophone : (https://data.bnf.fr/16252117/reseau_de_missiologie_evangelique_pour_l_europe_francophone/).

MENA soutient ce projet et est partenaire convaincu de l’utilité de ce projet.

L’Objectif du C.O.M.A.F.

Promouvoir une formation missionnaire évangélique et autonome tout en respectant la particularité de chaque contexte contextuel et en s’inscrivant dans le mouvement caractérisé par « la mission de partout vers partout », notamment du Sud vers le Sud.

Une insistance est apportée dans l’enseignement de l’islamologie, l’Islam devenant un défi pour les églises et chrétiens africains.

Cette formation permet d’acquérir des compétences pour un service missionnaire de qualité et de donner des outils afin de mieux vivre et mieux servir en milieu transculturel dans une perspective biblique.

L’accent est mis en particulier sur

Comment le COMAF est-il financé ?

L’objectif est d’arriver à une totale autonomie financière locale dans les trois années à venir. Afin d’aider au démarrage de ce développement, des organismes missionnaires soutiennent financièrement. Chaque étudiant est appelé à payer pour suivre les cours.

Le C.O.M.A.F. a déjà commencé

En mars 2019, le une première formation a vu le jour à Ndjamena (Tchad) avec la collaboration des églises locales et de la F.A.T.E.S. (faculté de théologie au Tchad). Une réelle bénédiction selon les participants ! 115 étudiants ont participé. Le budget d’environ 10 000 € a été pourvu avec environ 35 % de participation locale pour 65 % occidentale. Un appel à poursuivre cette formation dans des régions plus reculées du Tchad.

En août, le deuxième C.O.M.A.F. est programmé à Kinshasa (Congo).

Suite aux retours très positifs, le comité réfléchit sérieusement aux séminaires de formation à proposer en 2020. Déjà des pays comme la Côte d’Ivoire, le Togo sont intéressés à vivre leur propre C.O.M.A.F.

Newsletter

Recevez les dernières nouvelles de Mena

Je souhaite recevoir les publications suivantes

arabesque