Le blog

Suivez notre actualité

Arabesque

Dieu agit

08 novembre 2022

Une année au fil de l’eau

Nour travaille auprès des agriculteurs en Afrique du Nord pour les soutenir dans la gestion de l’eau. C’est pour elle l’occasion de nouer des contacts avec eux et d’être une bénédiction pour son pays d’accueil. Voici son retour d’expérience.

Depuis bientôt un an, j’ai rejoint une association en Afrique du Nord qui travaille dans le domaine de l’agriculture. Cette association témoigne du fait que Dieu agit encore aujourd’hui et que ses perfections sont visibles dans la création (Romains 1 : 20). Après une première année de formation théologique, j’ai eu l’opportunité de poursuivre avec ce stage transculturel. J’ai ainsi l’occasion de faire le pont entre cette formation biblique et ma formation initiale pour mettre mes compétences au service de Dieu.

Les objectifs fixés dès le début étaient les suivants :
– découvrir et  s’intégrer dans la culture et le pays, 
– comprendre les défis agricoles, notamment en lien avec la gestion de l’eau,
– chercher auprès de Dieu la sagesse et les connaissances afin d’être une bénédiction concrète pour les agriculteurs et pour le pays.

Dieu pourvoit à tout

Ce stage m’a appris à faire confiance à Dieu et à dépendre plus de lui. Je ne me sentais pas vraiment à la hauteur pour pouvoir aider les agriculteurs dans la mise en place de bonnes pratiques de gestion de l’eau. La tâche me semblait très grande dans la mesure où il fallait lancer cette « nouvelle thématique » dans l’association. Tout au long de l’année, j’ai pu voir la providence de Dieu : il m’a permis de rencontrer certaines personnes, a ouvert des portes et m’a donné des idées pour avancer dans ce projet. Le chemin à suivre se dessine petit à petit et il pourvoit à tous mes besoins. Il me donne également des occasions de témoigner de son amour dans le cadre des différentes rencontres… Tout récemment, il m’a envoyé, de façon inattendue, un couple étranger venu pendant quelques jours pour aider des agriculteurs dans leur gestion de l’eau. J’ai pu apprendre beaucoup d’eux et ils m’ont bien encouragée !

Meilleurs souvenirs

Mes journées préférées sont celles où, avec mon équipe, nous allons sur le terrain pour rencontrer des agriculteurs. Je suis toujours touchée par l’accueil et la gentillesse des familles bénéficiaires des projets de l’association. Elles sont très reconnaissantes et nous reçoivent de la meilleure manière possible, même au-delà de leurs moyens. Une fois, j’ai accompagné mes collègues pour planter des arbres et j’ai été vraiment surprise par l’accueil que nous avons reçu. J’avais l’impression de repartir avec plus que ce que nous avions donné ! Nous avons mangé un très bon couscous et dégusté un délicieux thé à la menthe. En plus, la famille nous a offert des légumes de leur parcelle et nous a même invités au mariage de leur fils !

Les défis

Le défi principal c’est l’apprentissage de la langue. Presque tout est nouveau pour moi : l’alphabet évidemment, mais aussi certains sons ! La prononciation est encore un défi et j’ai du mal à différencier certains mots. Toutefois je suis encouragée, car mon mari et moi arrivons à parler un peu maintenant ! Un autre challenge c’est la gestion du temps, car il y a beaucoup de besoins, que ce soit dans l’association ou dans l’Église et je dois discerner ce que Dieu attend de moi.

La vie quotidienne

Un défi pour moi, surtout au début, c’était le transport. Les horaires et itinéraires des transports en commun ne sont pas toujours affichés ou communiqués et les taxis se font rares (les tarifs sont toutefois plus accessibles qu’en France). Ainsi, il est nécessaire de collecter toutes ces informations auprès des locaux comme une chasse au trésor.

La suite

Cette première expérience m’a permis d’avoir une meilleure compréhension du contexte et d’apprécier le pays. Ce serait dommage de partir alors que nous commençons à nous sentir à l’aise et à nous faire des amis… c’est pourquoi nous prévoyons de prolonger notre séjour. De nombreux projets sont prévus et j’ai hâte de voir ce que Dieu a planifié pour la suite !

Nour,
Ingénieure en environnement,
Stagiaire MENA en Afrique de Nord

Être alerté des nouveaux articles

Partager cet article

Une question ?

Vous souhaitez en savoir plus, nous poser vos questions ou être recontacté pour échanger ? Nous sommes à votre écoute.

Nous contacter

arabesque