MENA - Prier, Envoyer, Former

Accueil » Ressources » Articles » Le partenariat vu par un membre de comité

Autres ressources

  • Catalogue de littérature: Des outils qui vous aident dans le témoignage auprès de vos voisins musulmans
  • 30 jours de prière 2013: L'objectif de ce guide de prière est d'inspirer et de diriger chaque lecteur dans l'intercession en faveur des musulmans.
  • Ecole Biblique d'Eté: A la découverte du Nouveau Testament - du 3 au 10 août 2013 en région lyonnaise
  • Info Prière: Courriel mensuel de sujets de prière
  • Articles: Quelques réflexions utiles pour améliorer votre connaissance
  • Témoigner aux musulmans: Quelques conseils pour votre témoignage
  • DVD Envie de prier 2: Un outil pédagogique, biblique et pratique pour prier en faveur des musulmans
  • Média: Le "média" au service de votre témoignage

Nos dernières nouvelles

Le partenariat vu par un membre du Comité de MENA

Un membre du Comité de MENA parle de la valeur du partenariat

Le partenariat vu par un membre de comité

Je me trouvais il y a quelques années dans une bourgade d'Ecosse, non loin du Loch Ness. L'ami chez qui nous logions était un ancien d'une petite église presbytérienne située en pleine campagne. Il tint à nous faire visiter les lieux. Après la salle de culte, il nous mena dans une grande salle dont un mur était revêtu d'un planisphère sur lequel on pouvait voir 6 épingles à tête rouge réparties sur divers continents. Il me dit :"Nous nous réunissons  ici tous les mercredi pour prier, en particulier pour ces 6 missionnaires que nous soutenons".

L'une des épingles était plantée sur Marseille, elle représentait un missionnaire travaillant dans l'une de nos structures. Cette anectode illustre bien ce qu'est un partenariat entre une église locale et une mission comme la nôtre. Jésus dit à ses disciples qu'ils seront ses témoins non seulement au près (Jérusalem et la Judée), mais aussi dans des contrées à culture voisine (la Samarie) et jusqu'aux extrémités de la terre, c'est à dire auprès de peuples à culture totalement différente (Actes1:8). Grâce à son partenariat avec différentes Missions, cette petite église a un rayonnement "jusqu'au extrémités de la terre", et grâce à nos partenariats avec diverses églises locales ou union d'églises, nous pouvons envoyer des missionnaires sur un champ de plus en plus vaste. Ensemble, en unissant nos efforts, nous mettons en pratique l'ordre du verset d'Actes 1:18.

Voici comment une encyclopédie en ligne bien connue définit le mot partenariat : "Le partenariat se définit comme une association active de différents intervenants qui, tout en maintenant leur autonomie, acceptent de mettre en commun leurs efforts en vue de réaliser un objectif commun relié à un problème ou à un besoin clairement identifié". Le partenariat est donc une forme d'alliance, avec des obligations réciproques, mais autour d'un but clairement défini, et dans laquelle chaque partenaire reste autonome. La Bible est riche en exemples de partenariats. David et Salomon avaient établi un partenariat avec le roi de Tyr Hiram pour la fourniture des matériaux du Temple. Hiram a ainsi indirectement participé à la gloire du premier temple. Lorsque Paul et Barnabas sont envoyés par l'Eglise d'Antioche, une sorte de partenariat s'établit. Très vite, les équipes missionnaires animées par Paul seront autonomes, et les Eglises qu'ils vont fonder ne dépendront pas de celle d'Antioche, mais Paul et Barnabas rendront compte des progrès de l'Evangile à ceux qui les ont envoyés.

Le développement de partenariats est donc au coeur de notre stratégie, non seulement avec les églises d'envoi de nos missionnaires, mais aussi avec celles qui souhaitent annoncer l'Evangile aux musulmans de leur voisinage, et à qui nous pouvons apporter une utile en raison de notre expérience. Nous nouons aussi des partenariats avec d'autres missions dont nous recevons les missionnaires en France, ou avec d'autres organisations chrétiennes françaises.

Plus qu'une option, la stratégie des partenariats est une manière de vivre notre "communion" au corps de Christ. Le mot grec correspondant "Koinonia" qui veut dire : ce qui est commun à plusieurs personnes, association, partage intime, union, participation, libéralité. N'oublions pas que cette "communion" est elle-même fondée sur celle qui nous relie au Christ, car c'est Lui que nous avons en commun, Lui qui vous a appelés à la communion de son Fils, Jésus-Christ notre Seigneur (1 Corinthiens 1:9).

MENA © 2018